Romans

  • Perdant à nouveau le nord, voici qu’on retrouve Héloïse, la jeune Parisienne métisse, l’une des deux antihéroïnes du baroque Cola cola jazz. Elle repart à TiBrava, pays fatal s’il en est, pour une mission délirante : disséminer au bord de l’Afrique paternelle les cendres de la mère qui a enfin réussi son suicide. Charlatans, canailles, sac d’embrouilles. Héloïse découvre avec stupeur les faces cachées et les métamorphoses de ceux qu’elle a croisés lors de son premier voyage : le père girouette et le sulfureux Sosthène. Nouvelle initiation et mascarade brutale pour la candide oie brune voletant entre deux mondes. Polar psy ? Roman à l’eau de gombo ? Allégorie bouffonne teintée d’insoutenable ? L’auteur, vorace, brouille joyeusement les genres.

    $16,62
  •  » Pour l’heure, en tout cas, la messe est dite, je suis bel et bien dans une épaisse merde de caméléon, n’y voyez aucun jeu de mots, même si ladite matière a les couleurs et les odeurs de l’Amérique de Lincoln, d’Oprah Winfrey, et de Bill, mon copain bouquiniste sur la Broadway Avenue, Chicago. Lequel Bill, certainement dans l’intention de m’édifier, m’avait offert, le premier jour de notre rencontre, Dans la dèche à Paris et à Londres de George Orwell, et briefé sur les stratagèmes de quelques illustres prédécesseurs dans le dur métier de vivre et d’écrire. Je suis dans une merde que je ne saurais qualifier autrement que de nègre, j’y suis, les pieds à plat et les yeux grands ouverts. Il me faut m’en sortir, à tout prix!  » Les femmes, la vie, les surprises des voyages… Le fil conducteur qui relie les nouvelles de Kangni Alem a pour texture la nostalgie, servie par une langue en liberté totale et une conscience politique toujours à l’affût.

    $19,88
  • 1818 Royaume du Danhomé. En dépit des traités d’abolition, le commerce de la honte prospère. Il ronge les côtes, sème la ruine et la peur, fait la fortune des maîtres esclavagistes et de leurs alliés. Les plus faibles sont vaincus, leurs existences bouleversées. Le seul qui ose s’élever contre l’esclavage, le roi Adandozan, est destitué. Il perd son pouvoir et son nom. Son plus fidèle soutien, un jeune maître des rituels, est vendu à un négociant anglais et débarqué au Brésil. Kangni Alem nous conte avec passion l’histoire bouleversante de cet homme, superbe personnage qui connut l’emprisonnement, le ventre des bateaux négriers, le Brésil et ses champs de canne. Il participa aux grandes révoltes et revint sur la terre d’Afrique, après vingt-quatre années d’esclavage, honorer la mémoire de son roi, mort dans l’oubli, et retrouver une contrée qui lui était désormais étrangère. Une magnifique fresque sur la destinée de ceux qu’on nomme les Afro-brésiliens.

    $24,92
  • « Toute menue, toute légère, elle se tenait bien droite, une sucette à la main et, la tête couverte de ces tresses à pompon qu’on appelle doko, elle avait l’air d’un diablotin facétieux.
    – Que veux-tu ? gronda Sèbolola.
    Elle fit le geste d’approcher la sucette de sa bouche puis, se ravisant, déclara :
    – Pardon monsieur, je voudrais récupérer mon cerf-volant tombé dans votre carré. Le douanier n’eut qu’une idée, lui fermer la porte au nez. Mais le joli sourire de la fillette réussit à l’amadouer.
    – Attends, lui dit-il, et il lui rendit le jouet, non sans pester : C’est bien la dernière fois. Je déteste qu’on jette des objets chez moi ».
    Comment faire face à la corruption, au mauvais sort, à la stérilité, à l’adversité… ? Les intrigues cocasses des nouvelles de ce recueil permettent d’aborder ces questions avec candeur et malice. Elles mettent en scène des personnages simples, décrits avec humour et sensibilité. De la ville au village, ces personnages nous promènent en des lieux qui nous deviennent vite familiers. A travers leurs tribulations et leurs mésaventures, nous découvrons bien des réalités du Bénin, de l’Afrique, et de notre plus proche voisinage… Ce recueil de satires bienveillantes est composé comme autant de chapitres d’un unique roman au style alerte et plein d’agrément. Les histoires sont belles, leurs fins saisissent, étonnent et surprennent, pour le grand bonheur du lecteur.

    $25,52
  • Chaque matin, Rose et Tolani suivent ensemble le parcours du combattant qui, de trottoir puant en bus surpeuplé, les mène de leur appartement à la banque où elles travaillent. Leur quotidien dans Lagos en ces années 1980, alors que le gouvernement nigérian multiplie les mesures disciplinaires, est celui d’une multitude de femmes jeunes, célibataires et pauvres : leur milieu professionnel, leur vie de tous les jours et même leurs relations amoureuses sont régis par des rapports de force. Dans une ville devenue folle, dans un pays autoritariste et corrompu, les deux amies gardent pourtant l’envie de rire, d’aimer, d’acheter des chaussures ou d’aller danser, de rêver aussi. Le jour où Rose est renvoyée pour insubordination, elle sombre dans la déprime : elle traîne à la maison et boit trop. Affectée à son poste, Tolani se retrouve secrétaire d’un chefaillon lubrique. Quand un homme leur propose de gagner de l’argent rapidement, « facilement », la tentation est réelle… Rythmée. légère, imagée, la langue de Sefi Atta diffuse spontanéité et énergie dans le récit de Tolani, que les souvenirs de sa mère viennent éclairer et enrichir. Sombre, mais irrigué par un salutaire esprit de révolte et par une indispensable joie de vivre, Avale est un roman ardent portant avec force la voix d’une jeunesse violentée mais jamais résignée, dans un Nigeria impitoyable qui broie ses enfants.

    $28,72
  • Suffit-il d’être Noirs pour être frères ? Qu’ont en commun un Antillais, un Sénégalais et un Noir né à Paris, sinon la couleur à laquelle ils se plaignent d’être réduits ? Et la généalogie qu’ils se sont forgée, celle du malheur et de l’humiliation (esclavage, colonisation, immigration)… Dans cet essai, Alain Mabanckou refuse de définir l’identité noire par les larmes et le ressentiment.

    Alain Mabanckou est essayiste, poète et romancier. En 2015, il a été professeur de création artistique au Collège de France. Il est notamment l’auteur de Petit Piment, Lumières de Pointe-Noire et Le monde est mon langage.

     » Un texte qui fait fi de tout politiquement correct.  »

    L’Humanité

    $20,53
  • Lorsqu’on est un révolutionnaire pur et dur, qu’on occupe un poste important dans l’équipe qui a pris le pouvoir pour conduire au bonheur un pays  » sous-développé « , selon des principes idéologiques infaillibles, quels évènements peuvent, du jour au lendemain, faire basculer votre destin et vous amener à vous remettre en question ?
    C’est à ces interrogations que répond Trabi, le héros du dernier roman de Jean Plya, Les Tresseurs de corde.

    $8,73
  • Dix nouvelles où la magie du style baroque de Couao-Zotti donne forme tourbillonnante à la vie, nous entraîne au cœur du peuple grouillant des zones frontières, hommes, enfants, femmes en marge de tout et dont l’auteur nous fait partager les fabuleux et diaboliques lambeaux d’humanité. Réalisme étourdissant, vertiges, paniques, beautés : quand les femmes mises au ban de la société deviennent des héroïnes qui font, en franchissant les bornes, courir les enfants blessés et trembler les étoiles.

    $35,98
  • Journal de voyages du photographe Gérard Rondeau, ce récit en images est un hommage aux paysages et à la communauté intellectuelle et artistique du Bénin. Les pistes de la Pendjari, la terre chaude d’Abomey, l’obscurité d’une case Tata Somba, le ciel gris flottant sur le village lacustre de So-Awa, une course en zem dans les rues de Porto Novo… Ce travail est placé sous le signe de la rencontre : rencontre avec la poussière, avec les étendues de la savane, avec l’architecture urbaine où la lumière sombre des intérieurs villageois. Mais rencontre aussi avec l’Angélique Kidjo, Romuald Hazoumè, Tola Koukoui, Ken Bugul, Danialou Sagbohan et tant d’autres : à Cotonou, Porto-Novo, Parakou, Ouidah ou Grand Popo, Rondeau a photographié des musiciens, écrivains, sculpteurs, cinéastes, autant de visages qui semblent nous raconter la route des esclaves, le Fa, la forêt sacrée ou l’universalité de la création. Portraits remarquables, vastes horizons : Gérard Rondeau porte un regard sensible et lumineux sur une Afrique moderne aux clivages traditionnels dépassés, où l’ancien côtoie le moderne, où le spectacle laisse la place aux coulisses. Un voyage singulier au cœur de la création béninoise, un témoignage sensible et unique.

    $30,83
  • Quelle image donne, à l’extérieur, cette Europe habituée à se contempler, à s’inquiéter de ses petites ou grandes querelles internes ? C’est la question que nous avons posée à dix auteurs africains. Issus du Maghreb ou d’Afrique sub-saharienne, ils ont choisi, chacun, un aspect particulier de la culture européenne : le rapport au temps, la féminité, la technologie, l’accueil de l’étranger, le culte des morts… De Karnac, de Genève, d’Allemagne ou du Sénégal, l’Afrique regarde l’Europe. Florent Couao-Zotti, Jean-Luc Raharimanana, Boubacar Boris Diop, Koulsy Lamko, Fatou Diome, Patrice Nganang, Arezki Mellal, Ken Bugul, Aziz Chouaki, Fama Diagne Sène. Dix auteurs, dix textes, dix regards singuliers sur l’Europe.

    $16,12
  • Canaille au cœur d’ange « ,  » carnassière de feu « , tels sont les surnoms de Gloh ; une femme exceptionnelle, fière amazone régnant sur une bande de malfrats. Véritable légende à Cotonou, elle redistribue aux pauvres le butin de ses folles et périlleuses équipées. Un tel panache lui vaudra d’être arrêtée, le gouvernement ayant mis tout en œuvre pour cela. Les hommes au pouvoir tenteront même de l’acheter afin de gagner les prochaines élections grâce à l’ascendant qu’elle exerce sur le petit peuple béninois : mais peut-on acheter ce qui n’a pas d’entrave ? Gloh, incarnation de la liberté et de l’indépendance, appartient à la fière tribu des montagnes et non au monde véreux de la politique. Son personnage est directement inspiré de Phoolan Devi, la fameuse  » reine des bandits  » indienne. Dans sa fuite, elle entraîne avec elle son amant, l’inspecteur Alabi, lui-même en marge de ce monde corrompu et impitoyable. De rebondissements en rebondissements, porté par une écriture lyrique, sauvage, entre mélopée et poésie parfois, mais une écriture faisant aussi la part belle à l’action, le Cantique des cannibales mêle habilement intrigue policière, histoire d’amour et satire politique. Elections truquées, politiciens en déroute, histoire d’amour entre un policier père de famille et une fière amazone régnant sans partage sur une troupe de brigands : voici les quelques éléments de ce foisonnant roman qui ne laisse aucun répit au lecteur et dont l’écriture soignée et jubilatoire séduit.

    $18,98
  • Quand Stéphane Néguirec, jeune Breton un brin rêveur, poète à ses heures, amoureux du large et des horizons lointains, débarque à Cotonou, au Bénin, il ne sait pas encore que question dépaysement, il va être servi ! Aux paysages enchanteurs qui l’électrisent, s’ajoutent les charmes des filles aux courbes délicieuses et notamment, ceux de la mystérieuse Déborah Palmer qui lui propose très vite un mariage blanc contre une fortune en billets verts. À l’autre bout de la ville, Jésus Light, un voyou ghanéen, traque sans relâche sa femme, Pamela, partie précipitamment avec le butin de son dernier casse… En temps normal, leurs chemins n’auraient jamais dû se croiser… Mais c’était sans compter sur cette bande de ravisseurs islamistes venus du Nigéria voisin à la recherche d’otages européens…

    $17,77
  • Florent Couao-Zotti est un visionnaire, et ses yeux innombrables fouillent avec méticulosité la ville africaine et sa folie dantesque. L’amour y est infini et commande aux hommes les plus grandes déraisons, à l’image de leurs immenses peines.

    Dans les nouvelles de Couao-Zotti, voler, tuer, souffrir est le quotidien de cette humanité, un quotidien dont parlent entre eux les égouts et les fleuves, les rues et les décharges, ainsi que les poètes. Mais au pays du vaudou et de la magie, des hommes se lèvent, invincibles, et le rire demeure, en dépit de tout, la première des forces.

    Un recueil éblouissant par une voix majeure de la nouvelle littérature africaine.

    $10,40
  • L’Afrique a pendant plusieurs siècles été vue, imaginée, fantasmée par les Européens comme un continent sauvage, ténébreux, matière première des récits d’aventures et d’exploration teintés d’exotisme, qui ne laissaient pourtant entendre qu’une seule voix, celle du colonisateur. Il faut attendre le milieu du xxe siècle pour qu’une littérature écrite par et pour les Africains se révèle. De la négritude à la « migritude », il appartient aux écrivains noirs d’aujourd’hui de penser et de vivre leur identité artistique en pleine lumière.

    Alain Mabanckou est romancier, poète et essayiste. Ses œuvres ont été traduites en une quinzaine de langues. Son premier roman, Bleu-Blanc-Rouge (1998), lui a valu le Grand Prix littéraire d’Afrique. En 2006, il obtient le prix Renaudot pour Mémoires de porc-épic. La même année, l’université de Californie (UCLA) le nomme professeur au département de littérature française et d’études francophones. Nommé pour l’année académique 2015-2016, il est le premier écrivain invité à la chaire annuelle de Création artistique du Collège de France.

    $14,48
  • L’Afrique de Kofi Yamgnane, sa vision propre et singulière. Ses convictions assumées.

    Kofi Yamgnane a fait beaucoup parler de lui lors de sa candidature à l’élection présidentielle du Togo. Il représentait pour certains une notion d’espoir pour le Togo, voire pour l’Afrique. L’ancien minisitre français regrette la passivité de certains pays d’Afrique. L’échec des structures hospitalières, des filières d’éducation, de l’urbanisme parfois, représente pour Kofi Yamgnane autant de défis à relever.

    Sa vision de l’Afrique est parfois dure, sans concession, mais jamais désespérée.

    Dans cet essai, il va aller au cœur de ce qu’il pense, de l’Afrique d’hier, de celle d’aujourd’hui, et surtout, de celle de demain.

    $18,99
  • l’ère Trump, un appel aux bonnes volontés plus actuel et plus nécessaire que jamais.

    Sur quel idéal s’est bâtie l’élection de Barack Obama ? De quel état d’esprit ce Président aux cultures et aux identités morcelées est-il le reflet ? La défense de quelles valeurs l’a-t-elle hissé au poste suprême ? Avec cette profession de foi politique largement teintée d’autobiographie, Obama livre la substance de ce qui a fait, et fera à jamais, les fondements de sa politique : empathie, réconciliation, ambition. Une lecture plus nécessaire que jamais, à présent qu’une partie de l’Amérique semble avoir tourné le dos aux résolutions des deux mandats d’Obama. L’heure du bilan a sonné, et ce document d’époque fournit le plus précieux document de travail.

    $26,70
  • Le chef-d’œuvre autobiographique de Barack Obama

    Avant d’être élu Président de la première puissance mondiale et de marquer l’histoire, Barack Obama a été un petit garçon introverti, un petit-fils choyé par ses grands-parents, un expatrié en Indonésie, un ado tenté par des vapeurs illicites, un métis soucieux de lutter pour les droits du peuple noir, un étudiant débarqué à New York et passant sa première nuit à la rue, un activiste dans les banlieues de Chicago, un étudiant brillant, un enfant grandi sans père qui devint homme en cherchant la vérité de ses origines derrière l’éclat du mythe.

    Dans une autobiographie bouleversante qui part d’Hawaii pour s’achever au Kenya, Barack Obama revient sur l’extraordinaire parcours qui le mena en politique mais il raconte surtout, en écrivain, les blessures intimes, les rencontres providentielles, et l’extraordinaire roman familial qui firent de lui l’homme qu’il est aujourd’hui

    $27,30
  • Il y a encore tant de choses que j’ignore au sujet de l’Amérique, de la vie, et de ce que l’avenir nous réserve. Mais je sais qui je suis. Mon père, Fraser, m’a appris à travailler dur, à rire souvent et à tenir parole. Ma mère, Marian, à penser par moi-même et à faire entendre ma voix. Tous les deux ensemble, dans notre petit appartement du quartier du South Side de Chicago, ils m’ont aidée à saisir ce qui faisait la valeur de notre histoire, de mon histoire, et plus largement de l’histoire de notre pays. Même quand elle est loin d’être belle et parfaite. Même quand la réalité se rappelle à vous plus que vous ne l’auriez souhaité. Votre histoire vous appartient, et elle vous appartiendra toujours. À vous de vous en emparer. »
    Michelle Obama

    $31,45
  • Durant ses années de lutte, Nelson Mandela a consigné ses pensées sur d’innombrables carnets. Voici le seul recueil autorisé de citations de l’un des hommes les plus admiré du monde, réunissant ses phrases les plus significatives sur la discrimination, la vie, la pauvreté ou encore l’amour. Ces citations authentifiées restituent plus de soixante ans de pensées d’un acteur majeur de l’histoire.

    Nelson Mandela est né en 1918, en Afrique du Sud. Emprisonné durant vingt-sept ans pour sa lutte contre l’apartheid, il est libéré en 1990, reçoit le prix Nobel de la Paix en 1993 et devient, en 1994, président de l’Afrique du Sud. Il est décédé en décembre 2013.

    $11,99
  • Dans le monde entier, Nelson Mandela est un symbole de liberté. Voici réunis des documents inédits – manuscrits, lettres de prison, entretiens… – retraçant le parcours exceptionnel de Mandela : depuis son éveil à la conscience politique jusqu’à son rôle de premier plan sur la scène internationale. Par-delà la légende, ils révèlent les espoirs, les craintes et les faiblesses d’un homme.

    Nelson Mandela est né en 1918, en Afrique du Sud. Emprisonné durant vingt-sept ans pour sa lutte contre l’apartheid, il est libéré en 1990, reçoit le prix Nobel de la Paix en 1993 et devient, en 1994, président de l’Afrique du Sud. Il est décédé en décembre 2013.

     » Conversations avec moi-même rend un service extraordinaire au monde en nous dévoilant le visage de l’homme Mandela. « 

    $12,22
  • Commencés en 1974 au pénitencier de Robben Island, ces souvenirs furent achevés par Nelson Mandela après sa libération, en 1990, à l’issue de vingt-sept années de détention.Rarement une destinée individuelle se sera aussi étroitement confondue avec le combat d’un peuple et le devenir d’une nation. Né et élevé à la campagne, dans la famille royale des Thembus, Nelson Mandela gagne Johannesburg où il va ouvrir le premier cabinet d’avocats noirs et devenir un des leaders de l’ANC. Dès lors, à travers la clandestinité, la lutte armée, la prison, sa vie se confond plus que jamais avec son combat pour la liberté, lui conférant peu à peu une dimension mythique, faisant de lui l’homme clef pour sortir son pays, l’Afrique du Sud, de l’impasse où l’ont enfermé quarante ans d’apartheid.Document majeur sur un des grands bouleversements de la fin du xxe siècle, ce livre est aussi le témoignage d’un combat exemplaire pour la dignité humaine.

    $14,12
  • Martin Luther King a dédié sa vie à la lutte contre le racisme et la ségrégation aux Etats-Unis. Le 28 août 1963, au terme d’une marche qui rassemble 250 000 personnes, il prononce son fameux discours  » I have a dream « , véritable hymne à la liberté. La loi sur les droits civils, votée en 1964, établit l’égalité des hommes, quelle que soit leur race, au sein de la nation américaine. En 1882, Ernest Renan, lors d’une conférence restée célèbre, affirme que ni la race, ni la langue, ni la religion ne peuvent définir une communauté nationale.

    $5,93
  • The United States in the 1950s and 60s was a troubled place. Black people were angry, because they did not have the same rights as whites. It was a time of angry words, of marches, of protests, a time of bombs and killings. But above the angry noise came the voice of one man – a man of peace. I have a dream, said Martin Luther King, and it was a dream of blacks and whites living together in peace and freedom. This is the story of an extraordinary man, who changed American history in his short life.

    $20,12
  • Martin Luther King : Ce pasteur afro-américain est la figure la plus célèbre du mouvement des droits civiques. Dans les années 1950, il prêche l’égalité entre les Noirs et les Blancs et organise des manifestations pacifiques. Son célèbre discours « I have a dream » a réveillé les consciences. Quelle Histoire t’emmène aux Etats-Unis, à la rencontre de ce héros des temps modernes.

    $8,31
  • a vie dans sa forme optimale est un grand triangle. À un angle se trouve la personne humaine, à l’autre angle se trouve l’autre personne, et au sommet se trouve Dieu. Si ces trois dimensions ne s’enchaînent pas, travaillant harmonieusement ensemble dans une seule vie, alors cette vie est incomplète. Assassiné le 4 avril 1968, sur le balcon du Lorraine Motel à Memphis dans le Tennessee, Martin Luther King (1929-1968) est un homme multiple. Penseur, poète, disciple de Gandhi appliquant la philosophie de la non-violence dans sa lutte pour les droits civiques des Américains noirs, il a su franchir la «ligne des couleurs» pour s’attaquer à la question plus générale de la pauvreté. Prix Nobel de la paix en 1964, le célèbre pasteur baptiste aux dons d’orateur hors du commun nous a laissé une voix qui, aujourd’hui encore, nous invite à ne pas abandonner nos rêves. Ce livre est l’histoire d’un homme qui pensait que la justice est toujours debout à côté de l’amour.

    $13,05
  • Martin Luther King : un homme élevé au rang d’icône, qui évoque à lui seul la lutte pour les droits civiques et l’égalité des Noirs dans l’Amérique ségrégationniste des années 1960. Mais la légende a édulcoré les autres facettes de l’homme. Cette biographie hors du commun rend hommage au pasteur militant, dont le profond engagement pour la justice sociale dépasse les questions de race et de classe.

    Sylvie Laurent est américaniste, agrégée d’histoire et docteur en littérature américaine. Chercheur associée à Harvard et Stanford, elle enseigne à Sciences Po.

     » L’excellente biographie signée Sylvie Laurent dévoile une critique radicale de la société américaine – toujours d’actualité aujourd’hui. « 

    $12,11
  • Martin Luther King est un pasteur protestant américain. Né en 1929, il devient très jeune le héros de la lutte contre le racisme et un défenseur de la non-violence. Récompensé par le prix Nobel de la paix en 1964, il se met à se battre aussi contre la pauvreté. Mais il est assassiné le 4 avril 1968. Il n’a que 39 ans.

    $16,02
  • Recueil de 17 sermons du Pasteur Martin Luther King. Ces discours qui portent un message de non-violence possèdent toujours une force de conviction qui nous emporte et nous engage. Le pasteur M. L. King s’éleva particulièrement contre le conformisme et la peur du changement. Pour en sortir, il affirme: «nous ne devons pas être des thermomètres qui indiquent la température de la majorité, mais des thermostats qui transforment et règlent la température de la société). Aux chrétiens il est rappelé qu’ils doivent se conformer non au monde, mais aux préceptes de Jésus-Christ. Innovation, créativité et transformation, voilà les mots d’ordre que ce pasteur baptiste demandait à ses paroissiens, à la société américaine et au monde. Un livre d’une brulante actualité.

    $21,36
  • Le 28 août 1963, Martin Luther King prononçait son célèbre discours « I have a dream », point culminant de la lutte pour la défense des droits des Noirs. 50 ans plus tard, ce rêve peut être considéré comme un grand classique de la littérature américaine moderne et reste la référence de toutes les luttes contre le racisme. Il figure dans cet ouvrage en anglais et en français, suivi des plus beaux textes de Martin Luther King : son discours lors de la remise du prix Nobel de la Paix ; une lettre écrite en prison ; son dernier sermon, la veille de son assassinat à Memphis, le 3 avril 1968. Une belle présentation de Bruno Chenu, qui voyait dans le pasteur King « la meilleure veine du christianisme noir » introduit l’ouvrage et justifie la sélection des textes.

    $16,62

MODES DE LIVRAISON

  

  

Mode de Livraison

Nous Livrons

MOYENS DE PAIEMENT

Nous acceptons