Poésies & Poèmes

  • Poète et romancier, dramaturge et metteur en scène, le Congolais Sony Labou Tansi, qui voulait ” chausser un verbe qui nomme notre époque “, laisse une œuvre originale et visionnaire. Ces Paroles inédites souhaitent restituer les multiples facettes de cet artisan des mots, provocateur et insoumis, iconoclaste et insolent. Dans ce recueil : une pièce inédite, La Rue des Mouches, la première représentée aux Francophonies de Limoges par sa troupe, un poème et des Fulgurations, deux heures d’entretien enregistrées dans les studios de RFI, un après-midi d’octobre 1993. À côté des mots de Sony Labou Tansi, des témoignages, des lettres et des poèmes commandés à quelques-uns de ses proches, à son intention, comme pour suggérer la filiation, vaincre l’oubli, congédier l’absence. Comme pour retrouver l’œuvre engageante, extravagante et luxuriante. Comme pour esquisser le portrait d’un artiste, avec ses fièvres, son rire, ses farces et ses outrances, avec ses masques, ses silences et ses emportements. Comme autant de paroles inédites afin d’inviter à la lecture, afin de retrouver celui qui aimait à célébrer la vie, défier la mort, être humain… très humain sans doute.

    $15,42
  • Dans ces deux pièces inédites, écrites en 1984, l’imaginaire débridé de Sony Labou Tansi et son style incandescent servent un théâtre engagé, résolument humaniste. Cercueil de luxe. Quelque part en Afrique, des villageois attendent le fils d’un défunt pour l’enterrer selon ses dernières volontés. Les semaines passent… À sa place, un cercueil antiatomique est envoyé de Paris. L’auteur use ici d’un humour mêlé d’absurde et de démesure pour dénoncer la bêtise humaine et les difficultés africaines. La Peau cassée. Sous prétexte de financer le développement, Bun glustone exploite les ressources du pays, oppresse les âmes et opprime les corps. Line, sa fille, a fui ses parents pour vivre parmi les Pygmées et échapper à l’aliénation d’une société marchande devenue insoutenable.

    $17,79
  • Publiée en première édition dans la revue Équateur, créée au Festival International des Francophonies de limoges en 1986 par le Rocado Zulu Théâtre dans une mise en scène commune de l’auteur et Daniel Mesguish, cette pièce est le texte dramatique référent de Sony Labou Tansi. Un drame flirtant avec l’absurde et dont la langue est faite de multiples brisures, comme ces verres qui se fragmentent pour reconstituer l’image infinie de la mosaïque. Elle pénètre les paysages superposés de la mémoire, découvre leurs traces perdues et présentes, autant de scarifications anciennes.

    $16,62
  • Ecrivain congolais francophone, proche du leader Bernard Kolélas, député à la fin de sa vie, mort à l’âge de 47 ans en 1995, Sony Labou Tansi est essentiellement célébré comme romancier et dramaturge. Son ouvre poétique, elle, est longtemps restée une terra incognita, un immense continent presque totalement immergé, d’où parfois, rarement, surgissaient des îlots épars – poèmes lancés à la volée dans des journaux et revues ou dans des anthologies de circonstance. À sa mort, dans le pandémonium de ses cahiers manuscrits, on découvre des poèmes, un bon millier de pages. Quelques recueils commencent à paraître à titre posthume : Poèmes et vents lisses, Le Quatrième côté du triangle, L’Acte de respirer, 930 mots dans un aquarium, Ici commence ici. 
    Au commencement, donc, le poème. À la source du fleuve Sony, le poète, ” car pour moi, on n’est écrivain qu’à condition d’être poète “. Le cours du fleuve, cependant, est soumis aux aléas du terrain, aux embarras de l’histoire, et la source demeure invisible, contrariée en aval par l’étroitesse du marché éditorial de la poésie, où l’on n’entre qu’à condition d’avoir un nom. 
    Voici enfin disponible la poésie complète de Sony Labou Tansi, restituée par une édition fidèle à ce qu’il était : un flux torrentiel – ” notre béant trésor océanique “. 

    $55,78
  • En mai 2011, Mia Couto a été invité aux Conférences d’Estoril (Lisbonne), dont le but est de susciter des débats internationaux sur les défis de la globalisation. Seul homme de lettres invité, Mia Couto intervient en lisant un texte sur l’instrumentalisation de la peur. Cette conférence est contemporaine de l’intervention d’une force armée internationale en Lybie. C’est ce texte fort, lucide et plus que jamais d’actualité que nous donnons ici en version bilingue. « La peur a été en définitive le maître qui m’a fait le plus désapprendre. Lorsque j’ai quitté ma maison natale, une main invisible m’ôtait le courage de vivre et l’audace d’être moi-même. À l’horizon, il y avait davantage de murs que de routes. À cette époque, j’entrevoyais déjà une autre vérité : il existe en ce monde plus de peur des mauvaises choses que de mauvaises choses à proprement parler. […] Et si ça se trouve, il y en a qui ont peur que la peur prenne fin.  

    $8,30
  • Masque, raconte-moi…
    Une histoire de la Côte d’Ivoire

    Lorsque le Masque sort de la forêt et se met à danser, il devient tour à tour antilope, crocodile, phacochère, oiseau et caméléon !

    Alors la légende de chaque animal se raconte.

    $8,30
  • Partir/revenir, ces allées et venues de la vie nous laissent fatigués, lassés que rien ne brise l’exigence du temps. Tu es ici, tu es là-bas, le monde est divisé mais quand tu rassembles tes amours, il n’y a pas de différence.

    $15,42
  • Paco et son ami Bakary arrivent en Afrique et découvrent des trésors d’instruments : la sanza, le djembé, le balafon, le tama, l’oud… Un voyage tout en musique, comme si on y était !

    $20,16
  • « La souche dun jeune palmier ne porte pas encore de barbe » (Republique democratique du Congo) « La plume de loiseau senvole en lair mais elle retombe a terre » (Tanzanie) Le proverbe en Afrique est un monde a lui seul. Celui qui sait glisser dans la conversation, dans son discours, les verites de paroles des proverbes, montre a ceux a qui il sadresse quil est des leurs, de leur culture. Tu trouveras dans cet ouvrage des proverbes africains, avec des explications et des exemples. Tu verras, ils parlent de lunivers africain avec ses palmiers, ses tortues terrestres ou ses crocodiles… Ces proverbes te permettront de reflechir par toi-meme et de partager tes idees avec les autres, pour te faire en liberte et en conscience tes propres opinions.

    $20,16
  • On raconte que la petite Rafara vivait avec sa famille dans son village d’Afrique. On raconte qu’un jour, ses deux soeurs l’ont abandonnée pendant la cueillette des morelles dans les bois. On raconte aussi que Rafara vécut alors une histoire extraordinaire, qu’elle fut capturée par un monstre et que seule la magie l’aida à s’échapper. On raconte de très belles choses encore dans les petits village d’Afrique…

    $17,80
  • Pour découvrir les merveilles de l’Afrique, asseyez-vous à l’ombre du grand baobab, et écoutez la voix du sage. Il vous racontera l’histoire du crocodile qui a épousé une jolie jeune fille, celle du pauvre pêcheur qui transformait l’eau en or, et vous expliquera pourquoi il ne faut pas faire confiance à la mer… Des contes traditionnels africains, pour faire voyager et rêver les petits et les grands.

    $18,99
  • 3 contes traditionnels à lire et à écouter avec les petits : L’Oiseau de pluie ; Une histoire de singe ; Epaminondas. Livre / CD audio dès 3 ans. 3 pistes de lecture. Durée : 38 min.

    $18,40
  • Intimement liée aux griots, les conteurs traditionnels qui véhiculent la mémoire de leur peuple, la musique permet aussi à l’individu de trouver sa place dans la société.
    Qui a créé le premier djembé ? D’où vient la guitare ? Comment joue-t-on du tambour d’eau ? Qu’est-ce qu’un balafon ? Quels sons produit l’udu ? Chaque conte est ainsi consacré à un instrument de la culture africaine.

    $25,99
  • Un crapaud en quête d’un ami, une jeune chèvre qui rêve de liberté, une antilope obnubilée par sa beauté… Écoutez ces contes où les animaux jouent pour nous une drôle de comédie humaine ! Entre philosophie, humour et dérision, le conteur Souleymane Mbodj fait revivre toute la magie de la tradition orale africaine.

    Un recueil de 10 histoires à lire et à écouter avec un CD.

    $23,74
  • “Mille ans de contes – Afrique ” arbore un nouveau format et une nouvelle mise en pages plus attrayante, mieux adaptée aux enfants. Le format renvoie aux grands recueils traditionnels qui constituent une mine d’histoires à lire en famille.

    Ce livre offre une plongée au coeur de l’Afrique de l’Ouest. Au détour d’un conte, le lecteur peut croiser un lion amoureux, un griot un peu sorcier ou encore une guérisseuse avisée.

    À la fois auteur, ethnologue, traducteur et passeur, Souleymane Mbodj propose ici un ouvrage précieux : on se régale à la lecture de ces textes très variés dans leur ton et leur structure, et l’on se sent aussi plus intelligent et riche de nouvelles expériences en le refermant.

    $19,58
  • Né avec ce siècle à Bandiagara, au pied des falaises du pays Dogon, mort en 1991 à Abidjan, Amadou Hampâté Bâ, historien, écrivain, conteur poète, penseur, frère des hommes, est surtout connu en France pour la lutte qu’il mena à l’UNESCO, de 1962 à 1970, en faveur de la réhabilitation des traditions orales africaines en tant que source authentique de connaissance et partie intégrante du patrimoine culturel de l’humanité. Appelant à une action urgente pour la récolte et le sauvetage de ces traditions orales avant que ne disparaissent leurs derniers dépositaires, il prononça cette phrase devenue si célèbre qu’on la cite parfois comme un proverbe africain : ” En Afrique, quand un vieillard meurt, c’est une bibliothèque qui brûle. “

    $24,33

MODES DE LIVRAISON

  

  

Mode de Livraison

Nous Livrons

MOYENS DE PAIEMENT

Nous acceptons

        

X